Vidéo

1 An après le premier confinement : la culture toujours dans le mal

2021-03-16 18:25:37

A l’heure où nous publions notre émission spéciale, plus d’une trentaine de théâtre sont occupés par les intermittents du spectacle, par les artistes. Depuis le début de la crise sanitaire, tout s’est stoppé net. Plus de spectacle, pas de concert ni d’événement. Un monde sans fête et sans culture avec toute une économie derrière qui subit de plein fouet cet arrêt brutal et sans fin. Ils sont un nombre considérable à monter les scène, installer des lumières, du son, faire voyager les artistes et les techniciens, les nourrir, les administrer. Quelques jours après les annonces de confinement et de restrictions nous avons rencontré par écrans interposés 3 artistes.Suzane est chanteuse, elle venait d’être récompensée aux Victoires la musique dans la catégorie Révélation scène 2020 et avait un paquet de concerts de prévus. Guillaume Aldebert est auteur, compositeur, interprète, il entamait une tournée des zénith avec de très gros moyens pour promouvoir son dernier album. Adrien Bernard-Brunel est comédien et il s’apprêtait, avec sa compagnie, à monter sur scène pour défendre l’une de ses créations. Chacun d’eux se sont adaptés comme ils ont pu à cette crise et ils ont témoigné pour nous. Quelques jours après l’annonce, quelque jours avant cette longue période. Aujourd’hui, nous les avons rappelé. Leurs sentiments oscille entre espoir et envie de resistance. Parfois il y a de l’incompréhension, de la lassitude, mais ils sont prêts à remonter sur scène, plus que jamais ! Adrien quant à lui compte bien rejoindre ses confrères au théâtre Graslin de Nantes pour réfléchir, proposer et rouvrir une fois pour toute l’accès à la culture, en France.