Soupe de lentilles

Saison : Toute l’année

Soupe de lentilles et épinards et ses dés de fromage de chèvre frais

Cette soupe peut être considérée comme une entrée mais aussi comme un plat principal car elle reste plutôt nourrissante (c’est une soupe épaisse à base de lentilles).

Pour 8 personnes :

  • 200g de fromage de chèvre frais
  • 200 g d’oignons
  • 100 g de carotte
  • 2 gousses d’ail
  • 10 g de gingembre
  • 1 belle pincée de coriandre en graines
  • 180 g de lentilles
  • 400 g d’épinards
  • 5 cl d’huile d’olive
  • Sel, poivre
  • 12 cl de crème fraîche (ou yaourt)
  • 1,4 l d’eau
  • 1 botte de coriandre
  • Sel, poivre
  • Temps de préparation : 40 min
  • Temps de cuisson : 40 min
  • Coût : €
  • Difficulté : *

Préparation de la soupe : Eplucher les oignons et la carotte et les ciseler en petits dés. Eplucher l’ail et le gingembre et les hacher finement.

Concasser légèrement les graines de coriandre et les torréfier légèrement (dans le four ou dans une poêle).

Dans une cocotte, verser le filet d’huile d’olive et faire suer sur un feu moyen les oignons, la carotte, l’ail et le gingembre jusqu’à ce que les oignons commencent à caraméliser. Ajouter les lentilles et la coriandre, mouiller le tout avec l’eau et monter la préparation à l’ébullition. Poursuivre la cuisson sur un feu doux à couvert pendant 30 minutes.

Equeuter les épinards, les laver et les égoutter. Les verser dans les lentilles, saler, poivrer et prolonger la cuisson pendant 10 minutes (jusqu’à ce que les épinards soient fondants)

Mixer la soupe, vérifier l’assaisonnement et réserver au chaud. La soupe doit être plutôt épaisse.

Préparation du fromage : Tailler en petits dés réguliers (environ 5 mm3) le fromage de chèvre et réserver.

Dressage : Verser la soupe dans des assiettes creuses, la parsemer de dés de fromage de chèvre et de coriandre fraîche ciselée. Tracer un trait de crème (ou de yaourt) sur chaque assiette. Déguster sans tarder.

Conseil Nath : Les épinards peuvent être remplacés par des feuilles de blettes, des fanes de radis, des feuilles de betteraves nouvelles... et les graines de coriandre et le gingembre par un curry plutôt relevé. Le fromage de chèvre peut aussi être remplacé par un tartare de poisson comme du merlan, de la dorade ou des noix de Saint-Jacques.

L’accord boisson d’Arnaud : Bien que la dégustation d’une soupe ne nécessite pas forcément un autre liquide, on pourrait ici faire une exception pour cette recette. En effet, les notes aromatiques (gingembre, coriandre) et l’épaisseur de cette soupe nous permettent d’envisager un vin d’accompagnement qui sera bien en harmonie. J’imagine plutôt un vin blanc ou rosé qui sera plutôt léger, fruité, floral voire minéral avec même éventuellement quelques notes épicées. J’ai par exemple en tête les coteaux Vendômois de Patrice Colin avec sa cuvée « Pente des Coutis » en Chenin blanc qui a un peu de corps tout en gardant la minéralité du sol riche en silex ou bien aussi sa cuvée en rosé « Gris Bodin » issue de Pineau d’Aunis, appelé aussi le Chenin noir, qui a des qualités aromatiques proches du Pinot Noir avec une pointe épicée de poivre blanc en finale très intéressante !