L'instant T

Deux anciens salariés de Triskalia en lutte contre leur entreprise

2016-09-23 09:56:00

Un père et son fils accusent la première coopérative agricole bretonne de les avoir sciemment exposés aux pesticides, alors qu'ils travaillaient sur un site classé Seveso à haut risque. Avec 4 autres anciens salariés, ils accusent l'entreprise Triskalia de ne pas avoir respecté les normes sanitaires. 
Triskalia, c'est 5000 salariés, 18000 agriculteurs adhérents et 500 sites en france. 

Triskalia pesticide empoisonnement poison maladie cancer poursuite judiciaire