L'instant T

Les animateurs périscolaires précaires

2018-12-12 18:08:00

Alors que 85% des communes ont demandé une dérogation pour passer à la semaine des 4 jours depuis la rentrée scolaire 2017, les 15 autres % continuent sur le rythme des  4,5 jours institué par la réforme de 2013. Comme à Rennes, Brest et Quiberon par exemple. En 6 ans, les rythmes scolaires, avec notamment l’intégration des TAP, n’ont toujours pas trouvé de stabilité dans leur mise en application.  La phase d’expérimentation devrait s’achever à Brest au premier semestre 2019. Mais les animateurs s’impatientent…  Reportage Sophie Le Croizier

animateur tap contractuel école